/medias/image/13596903275d1f1a62ce717.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Des rencontres «ancrées dans le réel»

Réseau Polytech

-

11/03/2019

Christophe Legland, IMA 1998, a lancé l'application de rencontres « Serndip », fondée sur une sélection d’activités.


Serndip est une application de rencontre qui propose de revenir à ce qui a toujours fait le charme de la rencontre : le partage, le réel, la spontanéité. Destinée principalement aux plus de 35 ans, elle favorise la rencontre « dans le monde réel », et permet aux célibataires de se rencontrer dans le cadre d’activités bien réelles. Ici, on choisit des passions communes, et pas des partenaires virtuels dans un catalogue de visages anonymes.

Serndip est aussi un service conçu pour aider les TPE à faire connaître leur activité ou leur travail auprès d’un public et les aider à développer leur clientèle. Serndip peut être vue comme une place de marché à leur intention.


Comment ça fonctionne ?

Le/la célibataire installe l’application et crée son compte. Son profil reste invisible des autres célibataires tant que cette personne ne participe pas à un événement. L’application est en cela différente de toutes les solutions existantes dans le dating, car elle ne présente pas un catalogue de personnes, mais une sélection personnalisée d’activités. Les activités sont proposées soit par les célibataires eux-mêmes, soit par des partenaires professionnels, qui communiquent ainsi sur leurs services via l’application (un prof de yoga, un caviste, un guide organisateur de visites insolites...).


Pourquoi ça marchera ?

Serndip a été pensée autour de deux idées principales : redécouvrir le plaisir du temps libre, des hasards de la vie, d’une part ; et d’autre part, évacuer la frustration, la pression du résultat qui pèsent sur les recherches de rencontres habituelles, pour profiter de distractions à partager. Toute notre démarche consiste à cultiver qui vous êtes, à promouvoir le respect, la diversité et la curiosité. De nombreux célibataires ne veulent plus de cette « boucherie » qui n’a aucun sens et qui est tout sauf naturelle.


Comment vous différenciez-vous des concurrents ?

Contrairement aux usages, nous ne croyons pas à l’accumulation forcée et souvent artificielle de profils : sur Serndip, on ne rencontre que des personnes actives, engagées et désireuses de faire des rencontres au détour d’événements. Le compte est ultra-simple à remplir et gratuit, tout comme l’accès aux événements, aux profils et aux fonctionnalités d’échange essentielles. Une option payante permet d’ajouter des critères d’exclusivité particuliers : par exemple, si le régime alimentaire ou le fait de fumer constituent pour vous des impératifs ou des obstacles non négociables, c’est le moment de le renseigner ! à l’issue d’activités en groupe, une option permet de notifier explicitement son intérêt à quelqu’un.


Quel est votre business model ?

Serndip est un service conçu pour aider les organisateurs d’événements, ainsi que les créateurs, les artisans et les commerçants, à faire connaître leur activité ou leur travail auprès d’un public de passionnés, d’amateurs et même de simples curieux et ainsi, les aider à développer leur clientèle. Facilité d’utilisation et autonomie caractérisent le système mis à la disposition des partenaires. Ainsi, chacun peut créer son compte et exposer les activités qu’il propose. Le partenaire dispose de tous les moyens pour cibler son public (genre, âge, localité, intérêt). L’inscription est gratuite pour les célibataires, et le modèle principalement financé par les partenaires professionnels. Ceux-ci souscrivent auprès de Serndip à un certain nombre de crédits pour pouvoir communiquer sur leurs événements, et sont rémunérés de leurs activités mensuellement. La version iOS est sortie en novembre 2017, et la version Android en avril 2018. Nous avons commencé l’acquisition d’utilisateurs en janvier 2018. L’application compte à présent plus de 3 500 utilisateurs et plus de 40 partenaires. Nous avons lancé le 22 mai une grande campagne d’affichage métro et digital pour aller chercher 30 000 utilisateurs de plus.



Quelles sont les prochaines étapes du projet ?

L’expansion en France et à l’étranger est un sujet évident, mais nous avons aussi d’autres idées à mettre en oeuvre. Nos besoins actuels : financement et recrutement.



Un mot aux investisseurs ?

Serndip n’est pas une application  de rencontre comme les autres. Elle est humaine et solidaire :

• Nous avons un business model très différent qui permet de ne pas faire de chantage affectif auprès des célibataires

• Nous aidons des petites entreprises à se développer et à dynamiser le tissu économique local. Les ressources sont issues d’un commerce B2C et B2B et permettent d’aller chercher des revenus non seulement dans le monde du dating, mais également dans celui du loisir.

183 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Réseau Polytech

Lesingenieurs.net ouvert aux élèves et ingénieurs du réseau Polytech

User profile picture

Odile JACQUESSON

25 mai

Réseau Polytech

Coup de pouce pour les élèves de Polytech Montpellier ?

User profile picture

Odile JACQUESSON

04 mars

Réseau Polytech

Les élèves de Polytech Montpellier participent au Challenges Citoyens CGI.

User profile picture

Odile JACQUESSON

04 février