/medias/image/13596903275d1f1a62ce717.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes recrute : des inspecteurs de la DGCCRF

Fonction Publique

-

24/07/2016

Connaître les missions de la DGCCRF

La DGCCRF est une direction à réseau forte de 3150 agents répartis sur toute la France avec des services situés en régions et en départements et un service commun (SCL) avec la DGDDI de laboratoires d’analyse des produits et de vérification de conformité.

Son rôle est de garantir les conditions d’un fonctionnement équilibré et transparent du marché au bénéfice de l’ensemble des opérateurs économiques, entreprises, consommateurs et collectivités locales.

La mission de la DGCCRF s’exerce autour de 3 axes :

  • la régulation concurrentielle des marchés en luttant contre les ententes et abus de position dominante en collaboration avec l’Autorité de concurrence, en contrôlant les concentrations, en veillant à la transparence des procédures de marchés publics et en s’assurant de l’équilibre des relations commerciales entre fournisseurs et distributeurs ;
  • la protection économique du consommateur pour l’informer et le protéger contre les pratiques commerciales abusives en assurant la qualité des produits ou services (règles d’étiquetage, de composition et de dénomination des marchandises), en détectant et sanctionnant les pratiques préjudiciables aux consommateurs ;
  • la sécurité du consommateur pour préserver sa santé et sa sécurité physique en contrôlant les produits alimentaires ou industriels, en suivant les indices de dangerosité des produits.

Nature des épreuves

Préadmissibilité

Pour le concours à dominante juridique et économique :

consignes aux candidats à propos du QCM

  • Épreuve écrite

Réponse à un questionnaire à choix multiples destiné à vérifier les connaissances des candidats dans les   domaines suivants : connaissances générales, français, économie et raisonnement logique.

Durée : 1 heure et 30 minutes

Pour le concours à dominante scientifique et technologique :

consignes aux candidats à propos du QCM

  • Épreuve écrite

Réponse à un questionnaire à choix multiples destiné à vérifier les connaissances des candidats dans les   domaines suivants : connaissances générales, français, économie et raisonnement logique.

Durée : 1 heure et 30 minutes

N.B.
Les points obtenus à cette épreuve ne seront pas pris en compte pour l’admissibilité et l’admission.

Admissibilité

Pour le concours à dominante juridique et économique :

  • Épreuve écrite  n° 1

Rédaction, à l’aide d’éléments donnés de caractère économique, financier ou social, d’une note permettant d’apprécier les qualités d’analyse et de synthèse du candidat ainsi que son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général.

Durée : 4 heures - coefficient 6

  • Épreuve n° 2 - Options au choix du candidat

Le choix de l'option pourra être fait au vu des sujets proposés :

a) Economie industrielle ;
b) Gestion et administration des entreprises ;
c) Analyse économique.

Durée : 3 heures - coefficient 5

  • Épreuve n° 3 - options au choix du candidat

Le choix de l'option pourra être fait au vu des sujets proposés, à l'exception de l'option d de traitement automatisé de l'information qui devra être choisie lors de l'inscription au concours :

a) Econométrie et statistiques ;
b) Droit des affaires ;
c) Droit public et communautaire ;
d) Etude d'un cas d'automatisation permettant d'apprécier la connaissance des techniques d'analyse, l'aptitude à la synthèse, à la rédaction d'un dossier technique et supposant éventuellement des connaissances en matière de programmation

Durée : 3 heures pour les options a, b et c - 6 heures pour l'option d - coefficient 5

Pour le concours à dominante scientifique et technologique :

  • Épreuve n° 1

Rédaction, à l’aide d’éléments donnés de caractère économique, financier ou social, d’une note permettant d’apprécier les qualités d’analyse et de synthèse du candidat ainsi que son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général.

Durée : 4 heures - coefficient 6

  • Épreuve n° 2 - options au choix du candidat

Le choix de l'option pourra être fait au vu des sujets proposés :

a) Biochimie et microbiologie ;
b) Chimie ;
c) Physique

Durée : 3 heures - coefficient 5

  • Épreuve n° 3 - options au choix du candidat

Le choix de l'option pourra être fait au vu des sujets proposés, à l'exception de l'option d de traitement automatisé de l'information qui devra être choisie lors de l'inscription au concours :

a) Agro-alimentaire et bio-industrie ;
b) Technologies industrielles appliquées à la chimie ;
c) Génies mécanique, électrique et thermique ;
d) Etude d'un cas d'automatisation permettant d'apprécier la connaissance des techniques d'analyse, l'aptitude à la synthèse, à la rédaction d'un dossier technique et supposant éventuellement des connaissances en matière de programmation

Durée : 3 heures pour les options a, b et c - 6 heures pour l'option d - coefficient 5

Admission

Pour le concours à dominante juridique et économique :

  • Épreuve n° 1

Entretien avec le jury ayant pour point de départ une présentation du parcours personnel du candidat et permettant d'apprécier sa motivation et son aptitude.

Durée : 30 minutes - coefficient 8

  • Épreuve n° 2

1 - Pour les candidats ayant choisi à l’épreuve écrite n° 3 les options a, b ou c :
Exposé à partir d'un texte ou d'une question ayant trait, au choix du candidat, soit aux finances et à la gestion publiques, soit à l'analyse économique, suivi d'une interrogation portant sur le sujet traité.

Durée : préparation : 20 minutes - épreuve : 20 minutes - coefficient 4

2 - Pour les candidats ayant choisi à l’épreuve écrite n° 3 l’option d, l’épreuve orale se décompose comme suit :

a) Exposé à partir d'un texte ou d'une question ayant trait, au choix du candidat, soit aux finances et à la gestion publiques, soit à l'analyse économique, suivi d'une interrogation portant sur le sujet traité

Durée : 20 minutes -  préparation : 20 minutes - coefficient 2

b) Interrogation portant sur le programme figurant en annexe à l’arrêté du 10 juin 1982 fixant le programme et la nature des épreuves des concours et examens portant sur le traitement de l’information (art. 5. Fonctions d’analyste)

Durée : 30 minutes - préparation : 30 minutes - coefficient 2

  • Épreuve n° 3

à partir d'un texte ou d'un document rédigé dans une des langues étrangères suivantes : allemand, anglais, espagnol, italien :

a) Traduction en français d'un passage de ce texte ou document ;
b) Conversation en langue étrangère sur le sujet traité
 

Durée : 20 minutes - préparation : 20 minutes - coefficient : 4

N.B.
le choix de la langue devra être indiqué lors de l'inscription au concours

Pour le concours à dominante scientifique et technologique :

  • Épreuve n° 1

entretien avec le jury ayant pour point de départ une présentation du parcours personnel du candidat et permettant d'apprécier sa motivation et son aptitude.

Durée : 30 minutes - coefficient : 8

  • Épreuve n° 2

1 - Pour les candidats ayant choisi à l’épreuve écrite n° 3 les options a, b ou c :
exposé à partir d'un texte ou d'une question ayant trait, au choix du candidat, soit à la biochimie et à la microbiologie, soit à la chimie, soit à la physique, suivi d'une interrogation portant sur le sujet traité

Durée : préparation : 20 minutes - épreuve : 20 minutes - coefficient : 4

2 -  Pour les candidats ayant choisi à l’épreuve écrite n° 3 l’option d, l’épreuve orale se décompose comme suit :

a) Exposé à partir d'un texte ou d'une question ayant trait, au choix du candidat, soit à la biochimie et à la microbiologie, soit à la chimie, soit à la physique, suivi d'une interrogation portant sur le sujet traité

Durée : préparation : 20 minutes - épreuve : 20 minutes - coefficient : 2

b) Interrogation portant sur le programme figurant en annexe à l’arrêté du 10 juin 1982 fixant le programme et la nature des épreuves des concours et examens portant sur le traitement de l’information (art. 5. Fonctions d’analyste)

Durée : préparation : 30 minutes - épreuve : 30 minutes - coefficient : 2

  • Épreuve n° 3

À partir d'un texte ou d'un document rédigé dans une des langues étrangères suivantes : allemand, anglais, espagnol, italien :

- Traduction en français d'un passage de ce texte ou document ;
- Conversation en langue étrangère sur le sujet traité

Durée : préparation : 20 minutes - épreuve : 20 minutes - coefficient : 4

N.B.

Le choix de la langue devra être indiqué lors de l'inscription au concours.

Formation initiale

  • La formation initiale théorique se déroule sur le site de Montpellier.

Elle a pour objectif d'intégrer les agents nouvellement recrutés et de les former à leur futur métier.

  • La formation, à caractère probatoire, se déroule en alternance et dure un an (en général de début septembre à fin août). Elle enchaîne séquences d’enseignements à l’école sur des modules spécialisés et stages d’application en unité d’enquêtes.
  • Les enseignements se terminent en juin, date à laquelle les stagiaires rejoignent une unité d’enquêtes pour effectuer un stage pratique jusqu’à leur titularisation et leur affectation (en général un an après leur recrutement).
  • La formation initiale est commune pour les lauréats des deux filières (juridico-économique ou scientifique). L’école dispense des enseignements de base dans les domaines juridique, économique, comptable, scientifique et technologique. Il s’agit d’enseignements appliqués axés sur les métiers que le stagiaire aura à exercer lorsqu’il sera affecté.
  • La plupart des postes offerts à la sortie de l'école sont des postes d'enquêteurs dans une unité territoriale. Toutefois, il existe plusieurs métiers à la DGCCRF.
  • Ainsi, certains stagiaires peuvent être affectés sur un poste de gestion, de contentieux, de répondant au Centre National d'Appel, d'animateur de réseaux, etc. Des postes peuvent aussi être proposés à l'administration centrale à Paris. Leur accès nécessite de disposer d'un certain profil de compétence annoncé au moment du choix.

Autres informations

Rémunération

La rémunération s’élève, pendant la formation initiale, à un montant annuel net d'environ 17 515 euros. Un titulaire affecté en Ile de France en tant qu’enquêteur perçoit 24 337 euros.

A ce montant peuvent s’ajouter l’indemnité forfaitaire de déplacement dans le département (IFDD), l’indemnité de résidence, ou des prestations familiales.

Plus d'informations sur ce concours sur http://www.economie.gouv.fr/recrutement/inspecteur-dgccrf-externe

892 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Fonction Publique

Réussir avec la gendarmerie - Devenez officier - Classe Préparatoire Intégrée

User profile picture

Odile JACQUESSON

22 février

Fonction Publique

Devenez Ingénieur des travaux publics de l'Etat dans les spécialités chimie, économie, électronique, instrumentation, informatique, environnement, transport

User profile picture

Chan-Thaï LAM

16 août

Fonction Publique

La Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects recrute : inspecteur des douanes et informaticien

User profile picture

Chan-Thaï LAM

24 juillet