/medias/image/13596903275d1f1a62ce717.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

La Direction Générale des Finances Publiques recrute : inspecteur des finances publiques et informaticien (analyste et PSE)

Fonction Publique

-

24/07/2016

Connaître les missions de la DGFIP

Les missions de la DGFiP, importantes et variées, la placent au cœur de la vie financière publique de notre pays, tant à l’échelon local qu’au plan national.

Ces missions relèvent à la fois de la fiscalité et de la gestion publique.

En matière fiscale et foncière, la DGFiP élabore et explicite la législation et la réglementation. Elle assure le traitement des déclarations et le calcul des impôts directs, ainsi que les missions de contrôle et de lutte contre la fraude. La DGFiP recouvre les impôts directs et indirects, qu’ils soient dus par les professionnels ou les particuliers ; elle met en œuvre au besoin les poursuites nécessaires au recouvrement forcé. Elle traite les réclamations contentieuses et gracieuses, en matière d’assiette comme de recouvrement.

Dans le cadre de ses missions foncières et topographiques, elle détermine l’assiette des impôts fonciers, établit et diffuse les données cadastrales et assure les formalités d’enregistrement et de publicité foncière.

Dans le domaine de la gestion publique, la DGFiP prend en charge le contrôle et le paiement des dépenses de l’Etat ainsi que le recouvrement de des recettes non fiscales ; elle assure la tenue, la production et la valorisation des comptes de l’Etat. Elle recouvre les recettes, paye les dépenses, tient la comptabilité des collectivités territoriales et organismes publics, dont elle exécute tous les budgets.

En matière domaniale, la DGFiP prend en charge les missions d’évaluation et de gestion domaniale, et assure la mise en œuvre de la politique immobilière de l’Etat.

Enfin, la DGFiP joue un rôle important en relation avec la sphère économique : elle participe à l’action économique de l’Etat par ses prestations d’expertise financière et de conseil, comme elle soutient les entreprises en difficulté ; elle gère par ailleurs les dépôts de fonds d’organismes et de professions chargés de missions d’intérêt général.


Inspecteur des Finances Publiques

Présentation générale du concours

Titulaire d’un diplôme de niveau bac + 3, vous souhaitez exercer des responsabilités au service du public et vous recherchez un emploi sûr, bien rémunéré et offrant de réelles possibilités de carrière. Devenez inspecteur des finances publiques.

La diversité des missions d’un inspecteur des finances publiques vous permettra de trouver un métier adapté à votre profil et à vos ambitions professionnelles.

Nature des épreuves

Admissibilité

  • Epreuve écrite n° 1 - Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières.

Le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages.

Durée 4 h - coefficient 7

  • Epreuve écrite n° 2 (au choix du candidat lors de l’inscription)

1 - droit constitutionnel et administratif :
réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
2 - institutions, droit et politiques communautaires :
réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
3 - droit civil et procédures civiles :
réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
4 - droit des affaires :
réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
5 - analyse économique :
réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
6 - économétrie et statistique :
résolution d’un ou plusieurs problèmes.
7 - mathématiques :
résolution d’un ou plusieurs problèmes.
8 - gestion comptable et analyse financière :
résolution d’un ou plusieurs problèmes et/ou cas pratiques.
9 - finances et gestion publiques :
réponse à des questions et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.

Durée : 3 h - coefficient 5 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

Admission

  • Epreuve orale n° 1

Entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur. L’entretien comprend tout d’abord une présentation par le candidat, durant environ 5 minutes, de son parcours. Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement économique et financier.

Durée : 30 mn ; coefficient 6
(note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

  • Epreuve orale n° 2

Exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort sur une option de l’épreuve écrite d’admissibilité n° 2, suivi de questions en rapport avec le sujet traité et/ou le programme de l’option.

Durée : préparation de 20 mn ; épreuve 20 mn - coefficient 4 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

  • Epreuve écrite n° 3

Traduction sans dictionnaire d’un document rédigé dans l’une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol ou italien.

Durée : 1 h 30 - coefficient 1 - pas de note éliminatoire.

Les métiers exercés après le concours d'inspecteur des finances publiques :

Formation initiale

Vous bénéficierez d’une formation rémunérée de 18 mois qui vous préparera efficacement à l’exercice de votre futur métier.

  • Vous recevrez une formation en école de 12 mois à l’Ecole Nationale des Finances Publiques, à l’établissement de Noisiel ou de Clermont-Ferrand voire éventuellement de Toulouse, qui inclut des périodes de découverte des services,
  • puis vous suivrez six mois de stage pratique dans votre première direction d’affectation.

Autres informations

Nomination et titularisation

Les lauréats du concours externe d’inspecteur des finances publiques sont nommés inspecteurs des finances publiques stagiaires le 1er septembre N.

Ils ont vocation à être titularisés le 1er septembre N+1, à l’issue de la phase théorique de leur formation.

Rémunération

À l’issue de votre formation, vous percevrez une rémunération nette annuelle minimum de 27 630 € en tant que titulaire (rémunération d’un inspecteur débutant, en poste en Ile-de-France, calculée au 1er janvier 2012).

Perspectives d'évolution administrative

Le concours d’inspecteur principal vous permettra d’accéder rapidement à des fonctions d’encadrement supérieur.



Inspecteur analyste des finances publiques

Présentation générale du concours

Titulaire d’un diplôme de niveau bac+3, vous souhaitez travailler au sein d’une équipe en tant qu’informaticien et vous recherchez un emploi adapté à votre profil et offrant de réelles possibilités de carrière. Devenez inspecteur analyste des finances publiques.

En tant qu’analyste, vous serez acteur du changement en participant à la modernisation et au développement du système informatique de la DGFiP

Vous pourrez exercer vos fonctions :

  • soit dans les brigades de vérification des comptabilités informatisées à la Direction des Vérifications Nationales et Internationales (DVNI) à Pantin, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg ou Toulouse où vous serez chargé d’assister les vérificateurs dans leurs opérations de contrôle fiscal des entreprises ;
  • soit dans les bureaux d’études du Service des Systèmes d’Information au sein des services centraux de la DGFiP implantés à Montreuil, Noisy-le-Grand, Noisiel et Nantes, ou encore dans un établissement de services informatiques en Ile de France ou en province. Vous participerez au sein d’une équipe de développement de la DGFiP, à la réalisation des études, à l’élaboration des spécifications et des cahiers des charges, au contrôle de conformité architecturale et au respect des normes et standards, aux travaux de développement ou de maintenance d’applications. Après cinq années passées dans les services de développement ou trois années passées dans les brigades de la DVNI, vous pourrez poursuivre votre carrière dans les services administratifs de la DGFiP.

Nature des épreuves

Admissibilité

  • Epreuve écrite n° 1 - Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières

Le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages.

Durée 4 h - coefficient 4 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

  • Epreuve écrite n° 2 - Etude de cas d’informatique de gestion

Cette épreuve comprend deux modules :

- étude de cas ;

- questions de connaissances générales.

Durée : 5 h - coefficient 5 (note inférieure à 10 sur 20 éliminatoire)

  • Epreuve écrite n° 3  (au choix du candidat)

1 - droit constitutionnel et administratif :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
2 - institutions, droit et politiques communautaires :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
3 - droit civil et procédures civiles :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
4 - droit des affaires :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
5 - analyse économique :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
6 - économétrie et statistique :
résolution d’un ou plusieurs problèmes.
7 - mathématiques :
résolution d’un ou plusieurs problèmes.
8 - gestion comptable et analyse financière :
résolution d’un ou plusieurs problèmes et/ou cas pratiques.
9 - finances et gestion publiques :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.

Durée : 3 h - coefficient 3 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

Admission

  • Epreuve orale n° 1

Entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur. L’entretien comprend tout d’abord une présentation par le candidat, durant environ 5 minutes, de son parcours.

Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement économique.

Durée : 30 mn - coefficient 6 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire)

  • Epreuve orale n° 2  - Informatique

L’épreuve se compose de deux parties :

 - exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort par le candidat, pendant une durée d’environ 5 minutes ;
 - échange avec le jury à partir de l’exposé et questionnement libre pendant environ vingt-cinq minutes.

Durée : 20 mn - Exposé et questions : 30 mn - coefficient 4 (note inférieure à 10 sur 20 éliminatoire)

  • Epreuve écrite n° 3 -  langues étrangères

Version anglaise à partir d’un texte issu d’une revue ou d’une documentation informatique.

Durée : 1 h 30 - coefficient 1 (pas de note éliminatoire)

 

Formation initiale

Vous bénéficierez d’une formation rémunérée de 18 mois :

  • 12 mois à l’École nationale des Finances publiques, établissement de Toulouse (Clermont-Ferrand ou Noisiel pour les inspecteurs affectés à la DVNI) ;
  • 6 mois de stage pratique dans les services centraux de la DGFiP ou au sein d’un établissement de services informatiques ou dans une brigade de la DVNI en fonction de votre première affectation.

Autres informations

Nomination et titularisation

Les lauréats du concours externe pour l’accès au grade d’inspecteur des finances publiques en qualité d’analyste sont nommés inspecteurs des finances publiques stagiaires le 1er septembre N.

Ils ont vocation à être titularisés le 1er septembre N+1, à l’issue de la phase théorique de leur formation.

Rémunération

À titre d'exemple, la rémunération nette annuelle, en tant que titulaire, d'un analyste débutant dans les services centraux en Ile-de-France, s'élève à 35 170 € au 1er janvier 2012.

Perspectives d'évolution administrative

Les possibilités d’évolution professionnelle sont nombreuses et motivantes. Vous pourrez orienter votre carrière vers des fonctions de chef de projet ou l’accomplissement de missions de conception et de réalisation d’applications au sein des bureaux d’études ou vers des responsabilités techniques et choisir la voie de programmeur de système d’exploitation. Si vous le souhaitez, la qualification de chef de projet ou encore le concours d’inspecteur principal vous permettront d’accéder rapidement à des fonctions d’encadrement supérieur au sein d’une équipe de direction.


Inspecteur programmeur de systèmes d'exploitation des finances publiques (PSE)

Présentation générale du concours

Titulaire d’un diplôme de niveau bac+3, vous souhaitez travailler au sein d’une équipe en tant qu’informaticien. Vous recherchez un emploi adapté à votre profil et offrant de réelles possibilités de carrière. Devenez programmeur de système d’exploitation.

En règle générale, vous exercerez vos fonctions dans un des centres informatiques implantés en province ou en région parisienne :

  • vous veillerez à l’optimisation des performances des ordinateurs et à celle du taux de disponibilité du système informatique ;
  • vous assurerez la gestion des sécurités d’accès et des sauvegardes, ainsi que l’administration des bases de données ;
  • vous pourrez assurer la mise en œuvre d’automates d’exploitation et de programmes utilitaires ;
  • vous pourrez également exercer des missions d’assistance et de conseil des équipes d’exploitation ;
  • vous pourrez être chargé du support technique pour les cellules d’assistance directe et pour l’administration des configurations informatiques implantées dans les services locaux.

En poste dans les services centraux de la DGFiP :

  • vous participerez à la conception technique des systèmes de données et de traitements afin d’optimiser l’usage du système informatique et préparerez les modalités de mise en exploitation ;
  • vous procéderez aux études préalables, aux acquisitions de matériels informatiques et de logiciels système ;
  • vous participerez aux travaux des nouvelles structures informatiques mises en place dans le cadre du programme COPERNIC ;
  • vous gérerez les techniques de cette exploitation en environnement « nouvelle technologie » ainsi que le suivi et l’environnement de cette exploitation.

Après cinq années passées dans les services informatiques, vous pourrez changer de spécialisation afin d’enrichir votre expérience professionnelle.

Nature des épreuves

Admissibilité

  • Epreuve  écrite n° 1 - Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif aux questions économiques et financières.

Le dossier documentaire ne peut excéder 25 pages.

Durée 4 h - coefficient 4 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

  • Epreuve écrite n° 2 - Technologie des systèmes d’information.

Cette épreuve comprend trois modules :

 - étude de cas liés à un projet technique ;
 - questions de connaissances générales ;
 - questions autour du système d’exploitation choisi.

Durée : 5 h - coefficient 5 (note inférieure à 10 sur 20 éliminatoire).

  • Epreuve écrite n° 3 au choix du candidat

1 - droit constitutionnel et administratif :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
2 - institutions, droit et politiques communautaires :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
3 - droit civil et procédures civiles :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
4 - droit des affaires :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
5 - analyse économique :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.
6 - économétrie et statistique :
résolution d’un ou plusieurs problèmes.
7 - mathématiques :
résolution d’un ou plusieurs problèmes.
8 - gestion comptable et analyse financière :
résolution d’un ou plusieurs problèmes et/ou cas pratiques.
9 - finances et gestion publiques :
composition sur un ou plusieurs sujets donnés et/ou commentaire d’un ou plusieurs textes et/ou cas pratiques.

Durée : 3 h - coefficient 3 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

Admission

  • Epreuve orale n° 1

Entretien avec le jury destiné à apprécier les motivations du candidat et son aptitude à exercer des fonctions d’inspecteur. L’entretien comprend tout d’abord une présentation par le candidat, durant environ 5 minutes, de son parcours.

Il se poursuit par un échange avec le jury notamment sur sa connaissance de l’environnement économique.

Durée : 30 mn - coefficient 6 (note inférieure à 5 sur 20 éliminatoire).

  • Epreuve orale n° 2  - Informatique :

Exposé sur un sujet parmi deux tirés au sort suivi d'un échange avec le jury à partir de l'exposé pendant environ 5 minutes et questionnement en rapport avec le sujet et/ou éventuellement le programme pendant environ 25 minutes.

Durée : 20 mn - Exposé et questions : 30 mn - coefficient 4 (note inférieure à 10 sur 20 éliminatoire).

  • Epreuve écrite  n° 3 - langue étrangère :

Version anglaise à partir d’un texte issu d’une revue ou d’une documentation informatique.

Durée : 1 h 30 - coefficient 1 - (pas de note éliminatoire).

Formation initiale

Vous bénéficierez d’une formation rémunérée de 18 mois qui vous préparera efficacement à l’exercice de votre futur métier. Elle comprendra :

  • une formation de 12 mois à l’Ecole Nationale des Finances publiques, établissement de Toulouse ;
  • puis, vous suivrez six mois de stage d’application dans un centre informatique.

Autres informations

Nomination et titularisation

Les lauréats du concours externe pour l’accès au grade d’inspecteur des finances publiques en qualité de programmeur de système d’exploitation N sont nommés inspecteurs des finances publiques stagiaires le 1er septembre N.

Ils ont vocation à être titularisés le 1er septembre N+1, à l’issue de la phase théorique de leur  formation.

Rémunération

À l’issue de votre formation, vous percevrez une rémunération nette annuelle minimum de 31 780 € en tant que titulaire (rémunération d’un inspecteur de la DGFiP programmeur de système d’exploitation débutant, calculée au 1er janvier 2011. Poste en région Ile-de-France dans un centre informatique).

Perspectives d'évolution administrative

Vous pourrez orienter votre carrière vers l’exercice des fonctions de chef d’exploitation dans un centre informatique. Si vous le souhaitez, le concours et l’examen professionnel d’inspecteur principal vous permettront d’accéder rapidement à des fonctions d’encadrement supérieur au sein d’une équipe de direction.

Plus d'informations sur ces concours : http://www.economie.gouv.fr/recrutement/presentation-des-concours-niveau-licence-ou-equivalent


 

1633 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Fonction Publique

Réussir avec la gendarmerie - Devenez officier - Classe Préparatoire Intégrée

User profile picture

Odile JACQUESSON

22 février

Fonction Publique

Devenez Ingénieur des travaux publics de l'Etat dans les spécialités chimie, économie, électronique, instrumentation, informatique, environnement, transport

User profile picture

Chan-Thaï LAM

16 août

Fonction Publique

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes recrute : des inspecteurs de la DGCCRF

User profile picture

Chan-Thaï LAM

24 juillet