/medias/image/13596903275d1f1a62ce717.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Le Guide du Jeune Diplômé : Episode 5

Guide du jeune diplômé

-

24/08/2015

Maintenant les 10 commandements intégrés (ou presque) tu est prêt(e) à signer un contrat de travail, peut-être ton premier si tu n’as pas fait de petit boulot en parallèle de tes études. Je vais te donner quelques astuces pour tes premiers entretiens. Je ne vais pas te refaire un cours de droit du travail mais un petit rappel sur certains termes ne fait jamais de mal.

 

Les questions à poser pendant un entretien

Je suppose qu’en (futur(e)) jeune diplômé(e) prévenant(e) que tu es, tu sais qu’à un entretien la question fatidique “Avez-vous des questions” est plutôt courante et que c’est certainement le meilleur moment pour montrer que tu es allé(e) au delà de la préparation d’une simple présentation de ton parcours et de tes hobbies. Lors d’un entretien un recruteur va te poser tout type de questions (tu as eu d’ailleurs la génialissime idée de taper dans Google “questions entretien” pour avoir un éventail de questions classique pour t’y préparer à y répondre) , mais il faut que tu sautes sur l’occasion si un recruteur te propose d’inverser les rôles et lui poser à ton tour des questions. J’ai “googlizé” pour toi et en ai sélectionné quelques unes qui me semblent pertinentes. Attention les questions sont à adapter en fonction de ton interlocuteur : tu ne vas pas poser des questions sur la rémunération à un chef de projet ou les technologies utilisées dans l’entreprise à une personne des ressources humaines.

 
  • Depuis combien de temps travaillez vous au sein de l'entreprise ? Qu'est ce que vous aimez le plus dans votre travail au sein de cette entreprise ?

  • Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?

  • Quels sont les enjeux prioritaires du poste cette année ?

  • Quels sont selon vous les principaux atouts de cette entreprise ?

  • Quelle est la politique de formation de l’entreprise ?

  • Vous m’aviez parlé de tests : en quoi consistent ces tests et à quel moment les passerai-je ?

  • Si je devais améliorer quelque chose dans ma présentation, ce serait quoi?

  • Sur quels éléments du poste me conseilleriez-vous d’être vigilant(e)?

  • Quelle est l’évolution du poste dans les 5 prochaines années ?

  • Pourquoi avez-vous retenu mon CV ?

  • Combien de candidats avez-vous prévu de rencontrer pour ce recrutement et comment situeriez-vous ma candidature par rapport aux autres candidats que vous avez déjà pu recevoir ?

  • Selon vous, quelles sont les principales attentes de l’entreprise vis à vis de ses employés en général et pour le poste à pourvoir en particulier ?

 

Bien entendu ne pose pas ces questions si la réponse ne t’intéresse pas parce que cela se verra. Il faut te les approprier et être sûr(e) de ce que tu veux savoir au cas où le recruteur te demande de reformuler ta question ou de la préciser. Ces questions sont des pistes et se trouvent partout sur internet, ce ne sont que des pistes et les questions à poser peuvent être bien différentes d’un poste à l’autre. Je t’invite aussi à googlizer “les questions à ne surtout pas poser pendant un entretien” car la première impression compte toujours beaucoup : ce serait dommage de rater une embauche à cause d’une question maladroite du genre “est-ce ce que je peux prendre des congés la première année?”.



 

Signer un contrat : le vocabulaire à savoir

 

CDI : contrat à durée indéterminée. Pour un CDI il y a quelques petites choses à vérifier dans ton contrat. Pour information , le contenu d’un contrat peut varier d’une entreprise à l’autre, sauf mentions conventionnelles obligatoires (voir plus loin ce que c’est qu’une convention collective). En pratique, il est d'usage de préciser un certain nombre d'éléments, notamment :

  • l'identité et l'adresse des parties,

  • la fonction et la qualification professionnelle, (par exemple chef de projet en systèmes d’informations, consultant en … , précision sur le statut cadre ou non, etc.)

  • le lieu de travail,

  • la durée du travail (nombres d’heures par semaines, les horaires de présences, forfait jours 207 jours par an…)

  • la rémunération (salaire et primes),

  • les congés payés,

  • la durée de la période d’essai s’il y en a une,

  • les délais de préavis en cas de rupture du contrat,

  • la clause de non-concurrence (souvent dans les grandes entreprises)

 

CDD: contrat à durée déterminée. Attention contrairement au CDI le CDD doit obligatoirement être écrit, rédigé en français et surtout il doit porter ta signature pour être valide aux yeux de la loi sinon, en cas de litige, l'absence d'une ou plusieurs de ces conditions peut amener un juge à requalifier ton CDD en contrat à durée indéterminée (CDI). Le CDD doit indiquer:

  • le motif exact (remplacement, surcroit d’activité…),

  • la durée du contrat ( dates de début et fin, la clause de renouvellement si renouvellement il y aurait, la durée de la période d’essai…)

  • le poste occupé (nom et qualification du salarié remplacé si c’est un remplacement)

  • la rémunération

  • le droit collectif (quelle est la convention collective qui s’applique, le nom et l’adresse de la caisse de retraite complémentaire, idem pour l’organisme de prévoyance)

Le contrat doit t’être remis dans les 2 jours ouvrables suivant ton embauche, sinon ton contrat peut également être requalifié en CDI.

 

La convention collective : mais oui, c’est quoi ça la convention collective???

Tu en entends souvent parler mais au final c’est quoi la convention collective? La convention collective, c’est un des livres saints du monde du travail. Tu trouveras à l’intérieur l’ensemble du droit du travail correspondant à ton secteur d’activité (contrat de travail, hygiènes, congés, licenciement…). Normalement à ton embauche la convention qui s’applique pour ton contrat de travail doit t’être communiquée et son intitulé doit apparaître sur ton bulletin de paie. Il est parfois indiqué sur ton contrat. Normalement tu as accès à un exemplaire de la convention collective qui s’applique à ton contrat dans les locaux de l’entreprise mais ce n’est pas toujours bien vu car souvent on s’intéresse à la convention collective quand on a le sentiment qu’un ou plusieurs de nos droits sont bafoués en tant que salariés. Mais tu y as toujours accès à cet endroit : Recherche de convention collective

Quelques exemples simples: tu vas travailler

La liste est encore longue et si tu regardes les premières pages le vocabulaire est loin d’être simple à comprendre. Donc un conseil : dès que tu as un doute, pose la question à une personne des ressources humaines (ou à un ancien si c’est une question épineuse et que tu ne veux pas te griller, si tu ne connais pas d’ancien l’Association des Ingénieurs peut faire le relais).

 

RTT : Suite à la réduction de la durée du temps de travail de 39h à 35h, les entreprises ont eu le choix de réduire effectivement le temps de travail de leurs salariés à 35h ou de garder une durée de travail supérieure à 39h et de rémunérer les heures supplémentaires de leur salariés ou de leur octroyer des jours de RTT ou Réduction du Temps de Travail. Leur consommation et attribution varient d’une entreprise à l’autre. Certaines se basent sur le travail effectif de leurs salariés, d’autres ont passé un accord avec les salariés sur un nombre de jours de RTT forfaitaire (un nombre de jours fixe de RTT par an).

 

Rémunération brute : ce n’est pas ton salaire qu’on te paye en te tapant dessus, c’est ton salaire sans la déduction de toutes les cotisations sociales qui sont à ta charge (CSG, CRDS, sécurité sociale, cotisation chômage pour le jour où tu en aurais besoin, cotisation de retraite complémentaire…). Pour savoir quel salaire tu percevras réellement il faut que tu déduises environ 23% du salaire brut qui t’a été communiqué, tu obtiendras ton salaire net. Dans le monde du travail on parle souvent en brut et non en net. Parfois passer du brut au net peut faire une sacrée différence.

 

Voilà normalement tu as déjà un bon paquet de billes pour t’aider à mieux appréhender ton passage du statut de jeune étudiant(e) insouciant(e) à jeune cadre dynamique !!! Et en cas de panique n’hésite pas à te tourner vers l’Association des Ingénieurs on sera heureux de t’aider !

Retour au sommaire


 

350 vues Visites

J'aime

Commentaires4

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Guide du jeune diplômé

Le Guide du Jeune Diplômé : Le Sommaire

User profile picture

Catherine DESRAVINES-DELEGLISE

13 décembre

Guide du jeune diplômé

Le Guide du Jeune Diplômé : Episode 6

User profile picture

Catherine DESRAVINES-DELEGLISE

13 décembre

Guide du jeune diplômé

Les 10 commandements du jeune diplômé : Episode n°4

User profile picture

Catherine DESRAVINES-DELEGLISE

09 août