/medias/image/13596903275d1f1a62ce717.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les 10 commandements du jeune diplômé : Episode n°2

Guide du jeune diplômé

-

05/06/2015

Salut (futur(e)) jeune diplômé(e) aujourd’hui 3 nouveaux commandements! Bonne lecture!

 

Commandement n°2 : En tant que jeune diplômé je sais que même si je n’ai appris que les bases solides à l’école, j’ai appris à apprendre et chaque fois que je doute, j'essaie de m'en souvenir .

Tu peux demander à n’importe quel ancien, tous te diront qu’ils n’utilisent pas forcément tout ce qu’ils ont appris en cours, beaucoup te diront aussi qu’ils n’ont pas appris tout ce qu’ils savent à l’école. Les bases solides que tu as acquises vont t’aider à aller plus loin et à évoluer. L’école te fournit un tremplin, c’est à toi ensuite d’apprendre à sauter et c’est l’expérience qui sera ton prof de gymnastique. Lors de diverses Pauses Ingés organisées par les étudiants référents de l’Association des Ingénieurs, on ressent que certains d’entre vous ne sont pas à l’aise avec le fait de ne pas tout savoir dans leur domaine en sortant de l’école. C’est sûr que ce serait sécurisant. Mais c’est totalement utopique : personne sur cette terre ne sait tout sur tout avec certitude et on découvre encore énormément de choses tous les jours. Donc non, en tant qu’étudiant tu ne sais pas tout sur tout dans ton domaine, tu ne sauras jamais tout et c’est tout à fait NORMAL. En revanche, il faudra savoir répondre à la question “Mais êtes vous sûr(e) d’être assez compétent(e)  pour effectuer ce stage/obtenir cet emploi” (elle peut être déstabilisante quand on n’y est pas préparé), que certes tu n’as pas autant de connaissances que quelqu’un qui a de l’expérience dans le domaine, mais que tu es prêt(e) à apprendre et que l’école t’y a préparé.

 

Commandement n°3 : en tant que jeune diplômé je sais que mes expériences associatives à l’école ou en dehors font partie de moi et sont un atout que d’autres candidats n’auront pas.

Même si ton école a des similitudes avec d'autres (parce qu'une école d'ingénieurs respecte certains classiques) et que certaines formations se ressemblent d'une école à l'autre, sache que tes loisirs aussi te définissent. Il ne faut pas avoir peur de dire que tu es quelqu'un de créatif et de t'appuyer sur  ta carrière au bureau des arts, il ne faut pas hésiter non plus à dire que tu as une âme de leader parce que tu as longtemps été président/vice-président(e) du club pompom ou du BDS ou je ne sais quel autre club, que tu as appris à gérer un projet et un bugdet en participant à la coupe de France de robotique... Bref tu l'auras compris la liste et loooooongue très longue. Il ne faut jamais oublier que tu as acquis un savoir faire mais que tu disposes aussi d'un savoir être qui peut faire la différence. Tes loisirs font de toi quelqu’un d’unique qui marquera un recruteur dès la lecture de ton CV. Et une expérience dans un club c’est différent des traditionnels “Lecture, Cinéma, Voyages, Jeux vidéos” qu’on retrouve dans la partie Centres d’intérêt d’un CV.

 

Commandement n°4 : en tant que jeune diplômé je sais que je ne dois pas forcément accepter la première offre d’emploi qu’on me fait.

ll faut dire ce qui est : nous vivons un temps de crise et il n’est plus aussi aisé aujourd’hui d’obtenir un stage ou un emploi. Il n’y a qu’à voir les résultats de l’enquête CGE 2015: http://www.lesingenieurs.net/#/article/resultats-cge-2015-insertion-professionnelle-par-promotion/12/05/2015/1625

Aujourd’hui il ne suffit plus d’un seul envoi de CV pour trouver un emploi. En moyenne il faut 17 CV et 3 entretiens pour obtenir un emploi. (source: http://www.lesingenieurs.net/article/enquete-combien-de-cv-avez-vous-envoyes/23/02/2014/919 )

Ton premier emploi, tu vas certainement le garder au moins 3 ans donc n’accepte pas forcément le premier emploi que l’on te propose. Prends le temps de te demander ce que tu recherches comme type de poste, profite de tes stages pour poser des questions à tes collègues : quelles sont les fonctions, les tâches associées à leur poste. Demande-toi si tu veux absolument rester dans la région ou si tu es mobile et à quel point. Tu dois aussi essayer de savoir dans quel genre d’entreprise tu veux travailler : startup/TPE, entreprise à taille humaine, entreprise à plus de 10000 employés, sociétés de services… Les conditions de travail, l’importance de la hiérarchie, les évolutions de carrières et les responsabilités y sont différentes de l’une à l’autre. C’est parfois épuisant de passer entretiens sur entretiens mais souvent ça finit par payer quand tu as bien ciblé ce que tu veux. Et si ta recherche d’emploi dure il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus, tu pourrais être surpris(e). Et bien sûr l’Association des Ingénieurs est là pour t’épauler si tu perds confiance ou courage (analyse de ton CV, entraînement aux entretiens…)

Découvrez l'épisode numéro 3 des 10 commandements du jeune diplômé en cliquant ici.


Retour au sommaire

764 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Guide du jeune diplômé

Le Guide du Jeune Diplômé : Le Sommaire

User profile picture

Catherine DESRAVINES-DELEGLISE

13 décembre

Guide du jeune diplômé

Le Guide du Jeune Diplômé : Episode 6

User profile picture

Catherine DESRAVINES-DELEGLISE

13 décembre

Guide du jeune diplômé

Le Guide du Jeune Diplômé : Episode 5

User profile picture

Catherine DESRAVINES-DELEGLISE

24 août

4