/medias/image/13596903275d1f1a62ce717.jpg
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Martinique - JACQUELINE Alain - GTGC 1980 - OPC et Direction de travaux QUID ORDONNANCEMENT

Travailler à l'étranger

-

02/05/2016

L'ingénieur : JACQUELINE Alain - GTGC 1980
Le pays : Martinique
Le métier et l'entreprise : OPC et Direction de travaux QUID ORDONNANCEMENT

Pourquoi êtes-vous parti(e) travailler à l'étranger ? Comment avez-vous trouvé votre job ?
Pour profiter d'une occasion, mes enfants étaient petits, l'idée de base était de partir 3 ans; j'ai répondu à une offre d'emploi, via un ingénieur de ma promotion

Comment avez-vous préparé votre départ ? Quelles informations avez-vous récupérées ? Sur quels sites web êtes-vous allé(e) pour préparer votre départ à l'étranger ?
Pour les sites web, question hors sujet, je suis parti en 1986.  Les informations je les ai eu grâce à mon correspondant sur place; le départ c'était surtout la logistique : donner mon préavis, obtenir mon contrat sur place signé, déplacer une famille de 4 personnes à 8000 kms.

Sur place, quelles ont été les démarches (administratives, le logement, la sécu...) ? Comment avez-vous vécu le choc culturel ? Avez-vous une anecdote à nous raconter ?
Sur place, c'est un département français, donc pas de difficulté de langue, juste beaucoup d'heures pour tout transférer.    Choc culturel !! vous devriez modifier le terme "choc"; une adaptation à la réalité différente plutôt, avec des enfants, l'intégration se fait assez vite, les parents d'élèves ont tous les mêmes pb à travers le monde.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant ou à un ingénieur souhaitant travailler dans le même pays que vous ?
Le conseil de base c'est de ne pas croire que le travail sera plus facile, ici on fait plus d'heures et on est obligé de communiquer avec l'extérieur en permanence, comme sur beaucoup d'iles d'ailleurs.  Exemple de statistique récente : en métropole environ 75% des architecte sont informatisés, ici c'est 90 %

Souhaitez-vous revenir en France ? Pourquoi ?
Non, mes enfants ont grandi ici et vivent maintenant ici. J'ai fait ma carrière ici : d'abord salarié puis installé depuis 93. Et l'un des avantages aujourd'hui de travailler sur cette ils c'est que la grande majorité des entreprises et des salariés sont martiniquais. Le relationnel est donc homogène.

Cliquez ici pour découvrir d'autres témoignages.

315 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Travailler à l'étranger

Forum de l'emploi international à Lille

User profile picture

Chan-Thaï LAM

18 novembre

Travailler à l'étranger

Volontariat International - jusqu'où irez-vous ?

User profile picture

Chan-Thaï LAM

24 février

Travailler à l'étranger

Hong-Kong - Christophe Contreras - IMA 2002 - Head of IT, Edmond de Rothschild (Suisse) Hong Kong Branch

User profile picture

Quentin DELESALLE

03 mai